Home Dossiers météo Le climat Le climat - Introduction
Le climat - Introduction

Introduction

Climat et temps sont des notions différentes mais liées entre elles. Le temps décrit la situation météorologique locale, actuelle et prévisible. Le climat informe sur les conditions météo moyennes, en un lieu et un laps de temps déterminé. En météorologie, le climat correspond à des données scientifiques précises sur au moins trente ans et non pas à des interprétations personnelles du temps.

De nombreux facteurs influencent le climat. Le climat se caractérise par ses éléments climatiques, dans une région déterminée. Ces éléments climatiques sont mesurable (pression, précipitations, humidité, vents, température,...). A leur tour, les éléments climatiques sont influencés par les facteurs climatiques qui regroupent les caractéristiques géographiques locales.

Ces facteurs climatiques sont:

1. La latitude

Les météorologues ont divisé la terre en 5 parties. Chacune de ces 5 parties ont une durée de jour et des températures assez semblables pour toutes les régions qui en font partie.

La zone intertropicale ou torride.
Elle est comprise entre les deux tropiques et l'équateur la coupe en son milieu. La durée du jour et de la nuit ne change pas beaucoup et à l'équateur, le soleil est toujours à la verticale. Dans cette partie du globe, il n'y a pas de vraie saison froide et les températures sont toujours élevées.

Les parties tempérées australe et boréale.
Elles sont comprises entre les deux tropiques et les deux cercles polaires. La durée du jour et le réchauffement varient beaucoup au cours de l'année et entraînent des différences entre les saisons.

Les deux régions polaires.
Elles correspondent aux calottes polaires. La durée du jour et de la nuit y est très longue. Aux pôles, il n'y a qu'une seule longue nuit et un seul jour de six mois. Les rayons du soleil arrivent très inclinés, ce qui donne des températures très basses toute l'année.

2. L'altitude

L'altitude, c'est la hauteur d'un lieu précis par rapport au niveau de la mer. Plus on monte, plus la température et la pression atmosphérique baissent et influencent les précipitations. Dans les régions tempérées, la disposition et les caractéristiques du relief jouent beaucoup sur le climat. Les montagnes ont des caractéristiques différentes sur les deux versants. On a plus de précipitations sur le versant balayé par le vent que sur le versant opposé dont l'air est plus sec. Aux pôles et à l'équateur, les reliefs n'influencent pas beaucoup le climat.

3. Les étendues d'eau

Les étendues d'eau plus ou moins grandes ont une grande influence sur le climat, car l'eau absorbe et dégage de la chaleur bien plus lentement que le sol et les rochers. Les hivers sont donc plus doux et les étés plus frais sur les côtes et les zones proches de la mer et des lacs. Les mers et les lacs influencent l'humidité de l'air et provoquent des précipitations. Les mers influencent aussi le climat par des courants marins, chauds ou froids, en fonction de leur origine et de leur parcours. Ainsi, les côtes Atlantiques européennes sont plus chaudes que celles du canada situées à la même latitude car elles sont influencées par le Gulf Stream, courant marin chaud.

El Nino et la Nao
El Nino a un correspondant dans l'Atlantique: c'est la Nao. El Nino est un phénomène au large de l'Amérique du Sud: périodiquement, ce sont les eaux de l'océan Pacifique qui se réchauffent anormalement et qui modifient la circulation d'air de toute la planète. Ce phénomène provoque des catastrophes telles que les inondations, des ouragans ou des sécheresse qui sont difficiles à prévoir. Leur action a souvent été amplifiée par d'autres phénomènes dont l'homme est responsable: l'effet de serre et la baisse de la couche d'ozone qui protège la terre des rayons ultraviolets.

4. La végétation

La végétation est un autre facteur climatique important. Avec sa transpiration, elle absorbe de la chaleur et dégage beaucoup de vapeurs. Les régions où il y a beaucoup de végétation ont un taux d'humidité élevé auquel correspond une température inférieure. Voir images de végétaux

Les climats

En tenant compte principalement de la latitude et de la végétation, on a divisé les principales régions de la terre qui ont des caractéristiques climatiques semblables, en 5 classes principales.

1. Les climats tropicaux humides

Ce sont des régions situées entre les tropiques. Moyenne des températures: entre 20 et 25°C (elle ne descend jamais en dessous de 15°C). Précipitations abondantes et fortes: entre 2000 et 10000 mm par an. Végétation luxuriante qui accroît l'humidité de l'air par sa transpiration.

Il y a 3 types de climats tropicaux:

Le climat équatorial.
C’est le climat des zones équatoriales d’Amérique centrale, d’Amazonie, du Congo, de la Guinée, de Madagascar, de beaucoup d’îles de l’océan Pacifique et de l’archipel de la Sonde. Les températures y sont élevées et des précipitations continues. La saison sèche n’existe pas. Il y a des espèces très variées de végétation: au sol, des plantes très jeunes et herbacées; un peu plus haut, des buissons et des arbustes et enfin des arbres toujours verts qui peuvent atteindre jusqu’à 50 m de haut. Il faut remarquer que le sol des forêts équatoriales est pauvre en humus à cause des pluies constantes et de la rapidité avec laquelle les plantes absorbent les produits nutritifs issus de la décomposition. Les animaux qui vivent dans ces régions sont de petites taille.

Le climat de la savane.
C’est le climat des régions comprises entre la forêt équatoriale et les déserts. La température y est très élevée. Il y a une saison des pluies suivies de deux longues saisons sèches de 3 mois chacune (de fin novembre à février et de juillet à septembre.
Ce genre de climat favorise de vastes étendues d’herbes et de buissons. Il y a peu espèces arborées mais elles sont capables de résister à la sécheresse.
Les animaux sont moins nombreux que dans la forêt équatoriale mais ils sont de plus grosse taille.

Les moussons.
C’est un climat équatorial influencé par les moussons. On le rencontre en Asie du sud, dans le bassin amazonien, dans certaines régions de l’Afrique centrale et à Madagascar. Il y a deux saisons : la saison des pluies (de mai à octobre), quand la mousson souffle de la mer et amène de fortes précipitations et la saison sèche (d’octobre à mai), quand le vent vient du continent avec un air très peu humide. La jungle est constituée de plantes caduques (les feuilles tombent pendant la saison sèche). Les animaux qui y vivent sont de taille moyenne et grande.

2. Les climats arides

Ils sont caractérisés par un manque d’eau considérable et une température élevée.
Les déserts occupent un cinquième des terres.

Il y a 3 types de climats désertiques:

Le climat désertique chaud.
Ils se situent autour du tropique du Cancer.
Ce sont les déserts africains, d’Amérique du sud, australiens et d’Asie du sud-ouest. L’écart des températures entre le jour et la nuit est très grand (40°C le jour, 0°C la nuit). Il n’y a aucune précipitations à cause de la présence continue d’anticyclones qui empêchent la formation de nuages. La flore comprend uniquement de buissons et de plantes éphémères sauf les oasis où la présence de nappes d’eau permet aux palmiers de pousser. La faune se compose de reptiles, d’insectes et de très rares mammifères.

Le climat désertique froid.
La Mongolie, la Patagonie et l’Anatolie sot des régions dont le climat est désertique froid.

Le climat prédésertique.
Ce sont les régions situées dans la zone de transition entre la savane et le désert. Le climat est moins chaud et moins sec que le désert et permet la survie d’herbes et de buissons qui peuvent résister à la chaleur. 

 

3. Les climats tempérés chauds

La zone tempérée se caractérise par de vraies saisons avec des températures et des précipitations très variables.

Il y a 3 types de climats tempéré:

Le climat tempéré océanique.
Ce sont les terres entre le Golfe du Mexique, le centre de l’argentine, le sud de l’Afrique et la côte du sud-est de l’Australie. Températures moyennes annuelles élevées; précipitations abondantes en été, plus rares et neigeuses en hiver. Végétation: forêt subtropicale avec des plantes méditerranéennes ou tropicales.

Le climat méditerranéen.
Il concerne les côtes européennes ainsi que les côtes de la mer Noire, de la Californie, du sud de l’Australie et du centre du Chili. Les étés sont chauds; l’air est sec et les précipitations sont rares. Pendant la saison froide, il y a des pluies et des précipitations même neigeuses. Ce phénomène est dû aux anticyclones estivaux qui se déplacent et apportent du beau temps, de la chaleur et peu de précipitations alors qu’en hiver les dépressions descendent des latitudes plus élevées. La végétation change en fonction des régions de la terre. En Europe, ce sont des sous-bois d’arbustes et de plantes toujours vertes (olivier, figuier, amandier, bruyère, genévrier, ..) et une végétation qui se développe de manière sauvage: « le maquis méditerranéen ». En Australie, la flore est complètement différente: conifères, eucalyptus,…

Le climat tempéré frais.
Il est répandu en Europe sur les côtes de l’océan Atlantique et en Amérique, le long des côtes de l’océan Pacifique. Les étés sont plutôt frais et les hivers doux. Les précipitations sont constantes presque toute l’année et plus on se déplace vers le nord, plus l’hiver est court et l’été long. Ces changements entre l’intérieur et la côte sont dus à l’influence des courants marins chauds et les masses d’air qui se déplacent de l’océan vers les côtes. Végétation: grands bois de conifères et arbres de haute futaie (ormes, châtaigniers, bouleaux, érables) mais quand on monte vers le nord, prairies et arbustes toujours verts.

4. Les climats tempérés froids

Ce sont les zones tempérées des régions du nord ou du centre du continent.
Les étés sont chauds et les hivers très froids.

Il y a 2 types de climats tempéré froid:

Le climat tempéré froid avec été chaud.
Ce sont les régions internes de l’Amérique du nord; en Europe, il va jusqu’en Russie centrale; en Asie, on le trouve au nord de la Chine et dans une partie de la Sibérie. Les étés sont chauds et les hivers très froids. Il n’y a presque pas de saisons intermédiaires. Les précipitations sont constantes mais pas intenses toute l’année; elles deviennent neigeuses en hiver. Verglas et neige restent au sol une bonne partie de l’année, ce qui influence la végétation: au sud, chênes et hêtres; au nord, grandes prairies: les steppes qui sont vertes en été et jaune paille en hiver.

Le climat tempéré froid avec hiver long.
On le rencontre dans tous les continents aux latitudes les plus élevées: Canada, Alaska, les pays scandinaves, une grande partie de la Russie. Les hivers sont longs et rigoureux avec des températures de – 50°C. La neige couvre le sol presque toute l’année. En été, la température ne dépasse jamais 20°C mais provoque un dégel formant un espèce de marais. La flore est formée d’une variété de conifères résineux et toujours verts: la taïga

5. Les climats nivaux ou polaires

Au-delà des cercles polaires, le climat se caractérise par des hivers glaciaux et longs et des étés froids, avec des températures à peine au-dessus de 0°C.
Au fur et à mesure qu’on remonte vers les pôles, il n’y a qu’une seule longue nuit de six mois et un seul long jour pour les six autres.

Il y a 2 types de climats nivaux:

Le climat semi-nival.
On le trouve dans tous les continents de l’hémisphère austral et boréal. Les températures ne dépassent pas 5°C même en été. Il y a très peu de précipitations, toutes à caractère neigeux. L’air est sec et tout au long de l’année, le sol est couvert de neige et de glace. En été, le soleil fait fondre la couche superficielle, mais les couches inférieures restent glacées et sont appelées « permafrost ». Pendant l’hiver, il souffle un vent froid et fort: le blizzard. Sur le sol, il n’y a que des muscs et des lichens: c’est la toundra.

Le climat avec gel éternel.
On est aux pôles et la température ne dépasse jamais 0°C. Les glaces ne fondent pas (au pôle sud, en juillet 1958, la température la plus basse a atteint – 93°C). Il n’y a quasi pas de précipitations et la flore est pour ainsi dire inexistante. On trouve ce même type de climat sur les glaciers mais les températures sont moins extrêmes.

 

 
Météonature.com Design © 2004-2013 - Contenu par Audrann Vandepontseele